Lisbonne

 

Les façades, les portes, les fenêtres, la « pura poesia », les cours intérieures, le marché des voleurs, le chien au balcon, le vendeur de choux, les cordes à linge, le miradouro, les pastelarias, …
En février, 2017 et huit ans plus tôt.